Le saint, le pauvre et l’hérétique